Mercurius : la salle de courrier électronique des entités publiques

Mercurius : la salle de courrier électronique des entités publiques

Mercurius réceptionne les factures adressées aux entités publiques belges et les met à disposition de leurs destinataires.

En d'autres mots, cette plateforme assure la bonne transmission des factures électroniques entre le système utilisé par l'expéditeur de la facture et celui utilisé par son destinataire. Comme toute salle de courrier, elle facilite l'acheminement des documents entre correspondants.

Elle est complétée par un portail web sur lequel les personnes représentant les entités publiques, leurs fournisseurs et opérateurs informatiques, peuvent se connecter et suivre l'acheminement des factures et leur traitement.

Une solution basée sur le standard Peppol.

La « poste électronique », qui connecte les expéditeurs de factures à cette salle de courrier centralisée des pouvoirs publics belges, est assurée par une collaboration entre les opérateurs des différentes plateformes d'e-facturation, basée sur le cadre standardisé PEPPOL.

Mercurius assure la transmission de toutes les factures électroniques conformes au cadre standardisé Peppol. Grâce à Mercurius (et à Peppol), chaque expéditeur est donc libre de choisir l'opérateur qui lui convient le mieux, avec l'assurance que tous les pouvoirs publics belges recevront ses factures 

Pas seulement les factures

Comme toute salle de courrier, Mercurius achemine d'autres documents que les factures des entreprises vers les pouvoirs publics : 

  • Les approbations (ou rejets) des factures par les pouvoirs publics engendrent l'émission de documents de réponse. Les entités concernées transmettent ces réponses à Mercurius, qui les achemine vers les fournisseurs concernés.

  • Les pouvoirs publics émettent également des factures vers des entreprises. On parle de facturation sortante. Les entités concernées transmettent ces factures à Mercurius, qui les achemine vers leur destinataire.

  • Des bons de commandes précèdent généralement les factures entrantes. Ceux-ci sont également progressivement remplacés par des documents électroniques structurés. Les entités capables de produire leurs bons de commande dans ce format, peuvent les transmettre à Mercurius, qui les achemine vers leur destinataire final.

La prise en charge de l'acheminement de ces tous ces documents décharge l'entité de toutes sortes de difficultés pratiques liées à cet aspect, et l'aide donc considérablement dans ses projets de dématérialisation de processus. La plateforme Mercurius est donc un contributeur essentiel de la réussite des projets des entités de service public.

À quoi sert le portail Mercurius ?

La plateforme Mercurius est complétée par un portail sur lequel les fournisseurs peuvent :

  • consulter la liste des factures qu’ils ont adressées aux entités publiques belges ;


  • émettre manuellement des factures ou notes de crédit. Cette fonctionnalité est utile si le logiciel de facturation du fournisseur n'est pas encore adapté au cadre standardisé Peppol.

Les entités publiques, quant à elles, l'utilisent pour consulter la liste des factures envoyées par leurs fournisseurs. Cela leur permet de traiter plus efficacement les questions de ces derniers.

Enfin, les opérateurs informatiques (prestataires de service, équipes de back-end clientèle…) ont la possibilité d'y suivre l'ensemble des flux en lien avec leurs services. La traçabilité et la transparence des échanges sont ainsi renforcées, à l'avantage des opérateurs et de leurs clients.

Comment envoyer ma facture aux pouvoirs publics?

Peppol et Mercurius ont pour objectif de faciliter le passage à la facturation électronique. Si votre logiciel de facturation est capable d'émettre une facture électronique conforme au cadre Peppol (et donc à la Norme Européenne), vous n'avez rien à faire d'autre que d'utiliser ce logiciel. De nombreux logiciels sont déjà dans ce cas. 

Si ce n'est pas le cas, vous pouvez transmettre manuellement votre facture sur le portail Mercurius.

Comment se connecter au portail Mercurius ?

Partagez cet article

Nos partenaires